Ouvrir un restaurant : Sécurisez votre financement

Addict Group Préparer son projet Leave a Comment

Sécurisez votre capital : l’apport personnel

Faites le point sur vos actifs. Prenez en compte vos économies, vos immobilisations comme votre véhicule, investissement immobilier etc… Il est possible pour vous de vendre certain biens pour vous constituer un plus grand apport ou de les utiliser comme garantie d’emprunt. Pour un projet de petite envergure, un apport personnel peut être suffisant. En revanche si le projet d’ouvrir un restaurant est plus ambitieux, il est probable que vous ayez besoin de compléter vos apports avec d’autres solutions de financement. Sachez que vous avez besoin de 30% d’apport sur l’investissement total comme garantie auprès d’une banque. Vous pouvez aussi faire intervenir votre entourage pour compléter votre investissement. Les aides et subventions sont aussi une solution, elles varient selon le profil du créateur et la localisation géographique.

Enfin pensez à la tendance du financement participatif. Le « crowdfunding » peut être une solution adaptée pour votre projet. (Exemple de plateforme)

Demandez aux amis et à la famille de vous aider 

Après avoir quantifié votre apport personnel, vous pouvez envisager de vous tourner vers votre entourage pour vous soutenir. Soyez conscient que l’emprunt effectué peut aboutir à des situations assez compliquées, assurez-vous de les traiter comme des vrais investisseurs en exposant les termes de la relation par écrit. N’oubliez pas de les alerter des risques qu’ils prennent en investissant dans un projet d’ouverture de restaurant.

 

Préparer son projet

 

Prenez contact avec la Banque

Contactez votre banquier pour discuter de votre ligne de crédit et décrocher un prêt pour ouvrir votre restaurant plus rapidement. Le crédit professionnel est la formule la plus classique pour financer l’ouverture de son entreprise.  Cependant, il vous faudra mettre en place des actions pour sécuriser votre investissement.

 

Les facteurs de risques inhérents : Les banques considèrent l’investissement dans un projet d’ouverture de restaurant assez risqué. En effet un restaurant sur deux fermes avant sa troisième année d’exploitation. Le risque étant constaté, il vous faudra bien préparer votre projet  afin de réduire ces risques et faire de votre ouverture de restaurant une réussite.

Le manque d’expérience : Si vous n’avez pas d’expérience entrepreneuriale ou pas assez de notion de la gestion d’entreprise, vous allez devoir vous préparer à convaincre les différents acteurs de vous faire confiance. Pour cela votre business plan devra être cohérent, précis et subtil. Les porteurs de projet, qui ont déjà un bagage dans la création d’entreprise auront moins de mal à convaincre les investisseurs.

Possibilité de refus : Il ne faut pas sous-évaluer cette éventualité. Le refus ne signifie pas la fin de votre projet d’ouvrir un restaurant. Vous allez devoir mieux vous préparer et essayer dans plusieurs banques, affinez votre argumentaire et améliorez votre business plan à chaque tentative. C’est en étant motivé et en faisant preuve de détermination que vous allez obtenir le prêt dont vous avez besoin.

 

Pour plus d'informations sur nos solutions

 

 

Associez-vous 

Trouvez un partenaire peut être la meilleure façon d’obtenir le capital de démarrage dont vous avez besoin. Un associé qui voudrait s’impliquer dans le restaurant ou seulement le financer. Dans les deux cas vous serez gagnant. Vous devrez bien évidemment vous assurer de décrire les rôles individuels et les responsabilités de chaque partenaire part écrit, de cette façon vous êtes totalement transparent avec vos associés.

Allez chercher les aides et subventions !

La création d’une entreprise nous ouvre des droits et des possibilités de financement de votre projet. En effet, il existe de nombreuses aides financières de la part des pouvoirs publics.

Voici les principaux :

  • Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d’entreprise (Nacre)
  • Aide au chômeur créant ou reprenant une entreprise (Accre)
  • Aide à la reprise ou à la création d’entreprise (Arce)
  • Contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape)
  • Soutien au commerce de proximité : demande de financement auprès du Fisac

Bien évidemment pour accéder à ces aides il faut remplir certains critères spécifiques. Pour plus d’informations faites un tour sur l’ AFE création .

Pensez aux crowdfunding 

En 2015, 296.8 millions d’euros ont été collectés pour les entrepreneurs français via le crowdfunding, soit 2 fois plus qu’en 2014. Le crowdfunding consiste à faire appel à la communauté (de proches ou anonymes séduits par une idée) afin de lever des fonds visant à financer un projet. Il fait partie de ce que l’on appelle l’économie collaborative. Cette solution vous permet d’éviter de recourir à la banque ou simplement de compléter votre financement.

Comment accéder à ce financement ?

C’est très simple, il existe de nombreuses plateformes dédiées au financement participatif. Il vous suffit de présenter votre idée de projet et votre business modèle pour convaincre un maximum de personnes de vous financer. Voici un guide complet des différentes plateformes.

Dans tous les cas de financement choisi, il vous faudra convaincre ! Pour vous y préparer, n’hésitez pas à lire nos articles précédents sur l’élaboration du projet d’ouvrir un restaurant et les formalités et aspects légaux déterminants.

 

Ouvrir son restaurant

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *