bar à vin

Comment ouvrir son bar à vin

Addict Group Préparer son projet Leave a Comment

Le bar à vin est une formule de commerce qui prend de plus en plus d’ampleur. Addictgroup vous propose ici ses conseils pour ouvrir votre bar

Quelles démarches à accomplir pour ouvrir son bar à vin ?

Tout d’abord, le bon sens veut que vous réalisiez une étude sur les différents types de clientèles qui fréquentent le bar à vin, et de sélectionner celle que vous voulez viser particulièrement. A partir de ce moment-là, il vous faut choisir un emplacement en fonction et étudier l’offre de vos concurrents pour proposer une offre qui fasse la différence : nous y reviendrons.

Il est aussi conseillé de passer une formation en œnologie, ce que propose la fédération Nationale des cavistes indépendants (2 ans en alternance) en partenariat avec l’école hôtelière de Vannes : vous pourrez ainsi vous imprégner du monde du vin, vous faire un carnet d’adresse si vous n’en avez pas, de découvrir toutes les subtilités de ce délicieux breuvage.

Votre business plan est donc maintenant établi, vous avez évalué vos coûts du local à l’ampoule et avez trouvé votre local. L’installation est en cours. Il vous faut aller déclarer votre activité à la mairie de votre lieu d’exercice 15 jours avant l’ouverture effective et inscrire le nom de votre société et ses statuts au RCS (registre des commerces et des sociétés) soit en tant qu’entrepreneur individuel (système très souple mais qui vous rend très vulnérable du point de vue de vos créanciers puisque votre responsabilité est personnelle et illimitée vis-à-vis de votre entreprise) soit en tant que société, forme moins souple mais qui a le mérite de protéger votre patrimoine personnel (SARL ou SAS : la SAS a le mérite d’être plus souple dans la constitution des statuts et de laisser une plus grande liberté d’action au fondateur)

Quelle pourrait être votre originalité ?

Le bar à vin est en réalité souvent apprécié pour son côté calme et posé, il est un endroit où l’on peut discuter calmement, un peu feutré mais convivial du fait de l’atmosphère authentique de caves de campagne que les cavistes tentent d’apporter. Cette atmosphère réveille la nostalgie d’un monde meilleur dans lequel nous étions censés vivre heureux et il s’y sent bien, il a l’impression d’y vivre un moment…

Voilà ce que propose le bar à vin classique et voilà ce que cherche le client de base… cependant, un investissement supplémentaire pas si important et l’utilisation de bons outils vous permettrait de vous situer sur un créneau entre haut de gamme et « bas de gamme » et de réaliser vraiment votre passion, d’attaquer un marché ou les concurrents sont moins nombreux et ou la réputation peut s’acquérir facilement si vous faites vos preuves et si vous êtes exigeant avec vous-même.

Comment cela ?

Il est de notoriété publique que rien ne met autant en valeur un bon vin qu’un plat fait pour l’accompagner ! pourquoi ne pas allier chaque vin avec le plat qui lui convient ? cela demande une vraie recherche et surtout, en fonction de votre stock de vin, des bouteilles que vous prenez de la cadence à laquelle vous renouvelez votre carte des vins, de changer souvent votre carte de plats.
Il est cependant important de garder une partie des cartes fixe tant au niveau des vins qu’au niveau des mets : celle-ci sera l’image de marque de votre bar à vin sur des produits sélectionnés par vous et pour lesquels les clients reviendront

Un dos de sanglier rôti s’accordera à merveille avec un vin rouge tranquille comme un Saint-Emilion grand cru classé ou un Pauillac. Alors qu’en fromage, l’a filetta du maquis accompagnera plutôt un Ile de beauté blanc ou un Pouilly fumé…

Ce système de changement régulier de carte nécessite de prendre du temps. Or le commerçant en général en manque : celui-ci passe beaucoup de temps dans sa comptabilité, dans la gestion de ses stocks et de son personnel… ce qui lui laisse peu de temps pour commander différentes bouteilles et composer les plats les accompagnant si il voulait « en changer ». De plus, cela nécessite une bonne réactivité des fournisseurs, et les fournisseurs rapides, trouvant des produits parfois spéciaux pour un coût raisonnable sont… dur à trouver !

Mais alors quelles solutions ?

Depuis maintenant 1 an, Addictgroup développe un logiciel de caisse enregistreuse tactile sur tablette qui permet d’économiser du temps en comptabilité puisque cette dernière est réglée en 1 clic le soir, elle permet de connaître rapidement les statistiques des produits vendus et de définir ainsi quels sont les vins ou combinaisons mets/vins les plus populaires. De plus, cette caisse comprend une gestion automatisée des stocks et vous pourrez suivre en temps réel l’évolution de ces derniers sans avoir à recompter sans cesse vos bouteilles ! vous serez capable voir quels ont été les performances de vos serveurs, de mettre en place un programme fidélité informatisé.

Mais ce n’est pas tout, Addict’group vous donne accès à la solution « macentrale » qui permet de mettre en concurrence en ligne des fournisseurs afin de bénéficier de tarifs les plus concurrentiels en permanence et rapidement !
Utiliser la solution Addic’till c’est l’assurance d’avoir une longueur d’avance sur vos concurrents !

Comment ouvrir son bar à vin
1.57 (31.43%) 7 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *