technique de vente commercial en boutique

Comment motiver ses vendeurs en boutique ?

Addict Group Nos conseils Leave a Comment

Tout gérant de boutique doit motiver continuellement ses vendeurs pour développer et performer sa force de vente. C’est grâce à eux que les clients viennent ou restent. C’est donc grâce à eux que les ventes augmentent.

Pour le commerçant, faire en sorte que ses vendeurs soient motivés équivaut à produire de meilleures performances, développer son portefeuille client et booster son chiffre d’affaires. Il est donc logique qu’il concentre ses efforts dans la gestion de son équipe.

Mais lorsqu’on parle de manager une équipe commerciale, créer de la motivation est-il systématique ? Sans nul doute. Pour toute entreprise, qu’elle œuvre dans le secteur commercial ou pas, c’est la règle de base. Plus un élément est motivé, plus il s’active et plus le moteur marche.

S’il est donc avéré que stimuler son équipe est important pour un gérant de boutique, quels sont les leviers à actionner ? Quelles actions faut-il entreprendre ? Voici quelques conseils pour répondre à ces questions.

À lire : les règles d’ouverture d’un commerce le dimanche

Créer une ambiance de travail agréable :

Plusieurs études confirment qu’un bon climat de travail augmente l’enthousiasme et la productivité des employés. Dans une boutique, il est autant essentiel de créer une ambiance de travail positive pour susciter la motivation du personnel de vente, et donc améliorer sa performance. Cela a aussi un impact sur l’humeur et le comportement de chaque vendeur qu’il faut à tout prix soigner pour faire bonne figure auprès des clients.

L’instauration d’une atmosphère agréable au travail est tout ce qu’il y a de plus simple et de plus spontanée et part dans un premier temps des petits détails de la vie quotidienne comme le savoir-vivre. D’autre part, les critères d’intégration et de collectivisation sont souvent évoqués. Cela implique de créer un lien de familiarité et d’entraide entre les vendeurs, établir une communication ouverte avec les employés pour régler les sujets de discorde par exemple, organiser des activités de divertissement ou professionnelles pour cultiver le sentiment d’appartenance et la cohésion d’équipe…

À lire : les meilleurs techniques pour booster ses ventes

Gamifier la vante pour créer de l’engagement :

Il ne suffit pas d’avoir du bagout ou savoir écouter et persuader les clients pour être un bon commercial. Être un vendeur digne de ce nom ne se contente pas du succès présent. Il a une vision large et escompte des objectifs de résultat et de performance meilleurs sur une projection à moyen et long terme. Être un bon vendeur signifie mieux faire que les autres, se surpasser, mais de manière raisonnable avec des objectifs clairs et pertinents.

Le goût de la compétition, c’est en gros ce qui lui différencie d’autres personnes. La plupart des commerçants l’auraient compris et ils n’hésitent pas à s’en servir. On suppose qu’avec les challenges commerciaux, ils parviennent à doubler leurs performances de vente sans se focaliser uniquement sur leur chiffre d’affaires.

La gamification, l’une des méthodes que nombre de gérants de boutique utilisent aujourd’hui fait suite à ces pratiques. Le principe reprend celui des challenges, mais s’apprécie de manière plus générale.

Autrement dit, l’évaluation du travail ne se base pas uniquement sur les résultats, mais sur tous les indicateurs qui mesurent la performance de chaque agent. Ces indicateurs se joignent le plus souvent aux conséquences d’un coaching intensif, qui à son tour, ne doit pas être ressenti comme oppressant pour les commerçants, mais plutôt agréable dans le sens où le process intègre une démarche ludique. On peut citer parmi eux, la prospection, le taux de conversion des leads, la relance client, la relation client, la qualité d’accueil, la promotion et la vente…

À lire : la transition numérique en entreprise

Reconnaître le travail de ses vendeurs :

Le manque de reconnaissance est l’une des sources de frustration au travail. On doit inculquer la confiance de soi chez le commercial pour qu’il puisse s’accomplir et donner le meilleur de lui-même. La reconnaissance dans ce cas est la clé de l’épanouissement et doit intervenir à plusieurs niveaux.

  • Le vendeur a fourni de bons résultats. C’est une réalisation qui s’aligne avec les objectifs du gérant. Pour ce dernier, cela procure évidemment de la satisfaction. Et si l’appréciation est automatique, la reconnaissance doit suivre. Bonus ou commission, majoration de salaire, promotion, sont les formes de récompense qui témoignent la reconnaissance de l’employeur.
  • Le vendeur a investi en efforts, mais les résultats sont moyens : ici, la reconnaissance est symbolique. Les prises de risque, la consécration, l’engagement sont des qualités qui valent le mérite. Et ce, indépendamment des résultats fournis.
  • Le vendeur est compétent : s’il y a bien une façon de motiver un vendeur en boutique c’est de l’encourager à prendre des initiatives et lui accorder plus d’autonomie dans son travail. C’est la preuve de la confiance que le manager a pour son employé, tant pour ses compétences que pour sa prise de conscience de la tâche à réaliser.

S’équiper d’une caisse enregistreuse efficace et intuitive :

La solution de caisse enregistreuse d’AddictGroup est un outil fiable qui offre à tout commerçant la possibilité de produire de bons résultats tout en optimisant le temps et les coûts alloués aux différentes tâches.

Équipé de plusieurs fonctionnalités, le logiciel AddicTill embrasse plusieurs spécialités qui facilitent la gestion et la coordination de l’activité générale. Grâce à son système automatisé, notre outil d’encaissement réduit considérablement le volume des tâches en boutique et allège ainsi les efforts du personnel.

Par ailleurs, il permet d’harmoniser la gestion des projets urgents et non urgents, des tâches prévues ou imprévues, et de les répartir selon la disponibilité et la stratégie d’action établie pour chaque agent. Ce dernier pourra même vérifier ses résultats à partir du tableau de bord fourni par le logiciel. Ce qui offre un usage entièrement autonome, accessible et organisé.

À l’intérieur du point de vente, l’usage de notre logiciel caisse enregistreuse tactile procure confort et adaptation. Avec une prise en main facile et une conception totalement ergonomique, notre système d’encaissement simple, intuitif et mobile permet à l’utilisateur de manier sans difficulté tous les programmes sur lesquels il souhaite travailler.

De plus, chaque vendeur peut l’avoir sur tablette ou smartphone pour encaisser les clients, trouver des informations ou encore analyser les ventes tout en se déplaçant. Pratique et rapide, l’outil améliore ainsi le temps au travail, la productivité, le bien-être et la motivation des vendeurs.

N’hésitez pas à faire une demande de démonstration gratuite pour tester notre logiciel de caisse enregistreuse NF525.

Comment motiver ses vendeurs en boutique ?
Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *