le concept de royalties en franchise

Qu’est-ce que les royalties pour une franchise ?

rayane Nos conseils Leave a Comment

La signature d’un contrat de franchise engage le franchisé à certaines obligations financières. D’abord le paiement d’un droit d’entrée qui conditionnera son accès à la structure, l’accompagnement qu’il bénéficie à l’installation de son point de vente et l’exploitation de la marque et l’enseigne du promoteur.

Ensuite, le versement de redevances périodiques qui financeront le fonctionnement du réseau par le biais des services fournis par le franchiseur. Ces redevances encore appelées royalties sont exigées après l’ouverture du point de vente et sont définies comme suit.

Définition de la royaltie

La royaltie en franchise est une commission monétaire prélevée sur le chiffre d’affaires réalisé par le franchisé. Mais il peut également se baser sur un montant forfaitaire et donc reste inchangé au fil des périodes. En revanche, le pourcentage des redevances proportionnelles qu’on appelle autrement « les royalties », peut changer d’une période à l’autre en fonction du chiffre d’affaires généré. Leur valeur peut tout aussi bien varier d’une activité à une autre et d’une enseigne à une autre. Néanmoins, il est obligatoire que ce soit comprise entre 1 et 12%, et pas plus.

Il convient de préciser la nature et l’affectation de ces charges qui sont presque toujours confondues avec le droit d’entrée acquitté à la formation du contrat. Ce dernier étant même appelé « redevance initiale forfaitaire », il n’est pas rare de mélanger ces deux éléments pourtant très différents.

Le premier représente le ticket d’accès au réseau, autrement dit, c’est la mise de fonds initiale requise pour le démarrage de l’activité et l’intégration du franchisé. Son paiement n’intervient qu’une seule fois au moment de la signature du contrat.

Par contre, les redevances sont versées tout au long du contrat à fréquence mensuelle et calculées sur un pourcentage du chiffre d’affaires hors taxe. Tout comme le droit d’entrée, elles couvrent un ensemble de prestations caractéristiques accordées au franchisé au cours de la période d’exploitation.

À lire : Comment ouvrir une franchise de prêt-à-porter ?

Que couvrent les royalties ?

Le franchisé est autonome dans sa gestion mais n’entreprend pas seul. Il bénéficie de l’assistance continue de la tête de réseau et des outils qui l’aident à mener sa mission dans les meilleures conditions. Mais tout ceci a un coût. Les redevances ou royalties constituent en clair leur contrepartie. Elles rétribuent dans premier temps les activités et les ressources nécessaires au maintien et au développement du réseau comme l’animation du réseau, les formations, les recherches et développement,…

Ensuite, un réseau de franchise ne peut accroître sa notoriété et nourrir la croissance de son activité qu’en établissant un plan de communication en bonne et due forme. Selon ce contexte, les campagnes de communication sont incontournables pour permettre aux franchisés d’informer leur clientèle de leurs opérations commerciales au niveau local et international. Les redevances publicitaires financent ces différentes campagnes et prennent en chargent les coûts liés à l’élaboration des supports de communication.

Royalties et investissements informatiques

L’achat de matériels et logiciels informatiques est en principe inclus dans les charges d’exploitation. Ces éléments sont donc pris en compte dans les coûts des redevances. Pour rappeler, les commerçants ont pour obligation de s’équiper d’une caisse enregistreuse adaptée en 2018. Le réseau de franchise profite d’une solution de gestion complète et commune en utilisant un logiciel de caisse d’AddictGroup. Sur un système centralisé accessible à toutes les entités, les événements et les informations concernant le réseau et ses composants sont communiquées en continu et dans la transparence totale.

De cette manière, il n’est pas utile que ces dernières investissent individuellement dans leur outil de gestion, celui-ci pouvant s’avérer coûteux et nécessiter l’usage de plusieurs logiciels à la fois. La caisse enregistreuse certifiée NF 525 AddicTill traite tous les aspects du management de réseau sur un support tout-en-un. En choisissant cet outil pour votre activité en réseau, vous économisez grandement sur vos coûts informatiques. A plus d’un titre, son caractère multifonction vous autorise un usage plus simple et pratique.

À lire : Comment se définit la relation entre franchiseur et franchisé ?

Qu’est-ce que les royalties pour une franchise ?
Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *