comment racheter un fonds de commerce

Comment acheter un fonds de commerce ?

Addict Group Nos conseils Leave a Comment

Vous souhaitez vous lancer dans une activité commerciale, mais vous ne savez pas par quel bout commencer ? Chaque année, plus de 40.000 fonds de commerce sont mis sur le marché pour trouver de nouveaux preneurs. Alors, pourquoi ne pas acheter un fonds de commerce intéressant pour ensuite le développer ?

Découvrez dans cet article les étapes immuables pour l’achat d’un fonds de commerce, ainsi que la solution d’Addictgroup pour bien gérer votre acquisition.

Qu’est-ce qu’un fonds de commerce ?

Un fonds de commerce peut se traduire par l’ensemble d’éléments corporels (matériels d’exploitation, stocks de marchandises, outillages) et incorporels (achalandage, licence d’exploitation, droit au bail, nom commercial, clientèle) en vue d’une exploitation commerciale, industrielle ou artisanale.

Il est à noter que les murs (immeubles) consacrés pour l’exploitation commerciale ne sont pas inclus dans le fonds de commerce. Il en est de même pour les dettes et les créances. Les contrats, à l’exception des contrats de travail, ainsi que les documents comptables sont également exclus dans le fonds de commerce. Toutefois, sur une période de trois ans suivant l’achat de fonds de commerce, le nouvel acquéreur a le droit de consulter tous les livres comptables des trois dernières années de l’exploitation commerciale.

Les principales étapes pour acheter un fonds de commerce :

Toute personne sensée sait que tout nouvel investissement ne s’improvise pas. Pour l’achat d’un fonds de commerce, il est toujours préférable de procéder par étapes et avec méthode. Mieux encore, l’aide d’un spécialiste est toujours la bienvenue. Voici les étapes incontournables pour vous aider lors d’un achat de fonds de commerce.

Étape 1 : Trouver un fonds de commerce intéressant

Lors d’un achat de fonds de commerce, il faut considérer certains facteurs essentiels comme le type d’activité, la situation géographique, ainsi que le budget prévu pour l’investissement. Qu’il s’agisse d’une reconversion professionnelle ou d’une acquisition de fonds de commerce dont vous maitrisez l’activité, il faut rester prudent. Une même activité commerciale du même secteur peut être rentable dans une région et ne pas l’être dans une autre. Pouvoir dégager une rentabilité suffisante et avoir un marché stable, voilà deux indicateurs qui montrent qu’une activité commerciale est en bonne santé.

Étape 2 : Évaluer et négocier le prix

L’évaluation d’un fonds de commerce n’est pas toujours évidente, et encore moins la négociation de son prix de vente. Pour avoir une évaluation correcte, il convient de solliciter les compétences d’un expert-comptable.

Ce dernier vous fournira une analyse complète sur l’aspect financier de l’activité. L’évaluation d’un fonds de commerce doit tenir compte de certains éléments clés comme : le chiffre d’affaires, les bénéfices (mensuel et annuel), le droit au bail, le loyer, la tendance du marché. Ces éléments sont quantifiables et permettent d’avoir une évaluation plus précise.

D’autres éléments, moins faciles à quantifier, doivent également être considérés comme : la présence des concurrents dans la région et leurs forces, l’emplacement de l’activité commerciale, la fréquentation des lieux par le public ou encore la proximité des transports et l’existence d’un parking. Ce n’est qu’après avoir étudié tous ces éléments que vous pourriez négocier le prix du fonds de commerce. À noter que les vendeurs ont toujours tendance de surévaluer la valeur de leur activité.

Étape 3 : Financer l’activité commerciale

Il existe plusieurs sources de financement vous permettant de faire la reprise d’une activité commerciale. Les plus classiques sont :

  • L’apport personnel : cela consiste à puiser directement l’argent pour financer la reprise du fonds de commerce dans vos épargnes personnelles, votre compte courant et vos placements financiers.
  • Les aides des proches : convier l’aide de votre famille et vos amis pour financer le projet est également une option intéressante. Trois possibilités peuvent être envisagées dans ce cas, soit sous forme de don exonéré, soit sous forme d’un prêt entre particuliers, soit en accordant une part au capital de l’entreprise.
  • Le financement participatif : également connue sous le nom de crowfunding, cette méthode vous permet d’octroyer les fonds nécessaires auprès de personnes prêtes à vous soutenir et à investir dans votre projet. Il existe différentes plateformes spécialisées pour ce type de financement.
  • Les aides publiques : l’État propose l’Aide à la reprise ou à la création d’entreprises (Acre) pour les demandeurs d’emploi. Ces derniers peuvent demander un versement en capital pour pouvoir investir dans une reprise d’activité commerciale.
  • Le prêt professionnel : cette option s’effectue auprès des établissements financiers comme les banques ou les agences de crédits. La durée d’un prêt professionnel peut aller jusqu’à 15 ans.
  • Le business angels : vous pouvez également faire appel aux personnes disposant de fonds et d’expériences nécessaires pour votre acquisition de fonds de commerce. Ces business angels peuvent vous accompagner dans l’achat et le développement de l’activité en proposant les financements nécessaires et leurs contacts.

À lire : le tarif d’un comptable ou expert comptable

Étape 4 : Régler les formalités inhérentes à l’achat de fonds de commerce

Les formalités liées à l’achat d’un fonds de commerce doivent se faire en bonne et due forme. Pour le vendeur, la première étape obligatoire est de faire une déclaration auprès de la maire sur son intention de céder son fonds de commerce. Le cédant à également l’obligation d’informer au préalable tous ses salariés du projet de cession. Cette règle s’applique pour les entreprises avec moins de 250 salariés. Ces derniers peuvent se porter acquéreur lors de la mise en vente du fonds de commerce.

La cession du fonds de commerce doit faire l’objet d’un acte de vente rédigé et signé par les deux parties. L’acte de vente doit contenir obligatoirement les informations suivantes :

  • Le prix de vente du fonds de commerce
  • Le nom du précédent vendeur, date et nature de son acte d’acquisition, prix de cette acquisition pour les éléments incorporels, les marchandises et le matériel
  • Les privilèges et nantissements grevant le fonds
  • Le chiffre d’affaires et résultats d’exploitation des 3 derniers exercices (ou depuis le début de l’exploitation si moins de 3 ans)
  • Les informations sur le bail (date, durée, nom et adresse du bailleur et du cédant)

Après la signature de l’acte de vente de fonds de commerce, le nouveau propriétaire dispose d’un délai d’un mois pour enregistrer l’acte de cession et s’acquitter des droits d’enregistrement. Par la suite, l’acquéreur doit procéder à un avis de publication dans un journal d’annonces légales.

À lire : comment faire un business plan pour ouvrir un commerce ?

La solution AddicTill pour votre reprise de fonds de commerce :

Tout acquéreur d’un fonds de commerce souhaite voir son activité se développer. Pour ce faire, l’utilisation d’outils de gestion pratique et performante va être d’une grande utilité. Dans le cas d’une nouvelle acquisition de fonds de commerce, l’utilisation d’une caisse enregistreuse AddicTill vous permet d’avoir la maîtrise totale sur la gestion de l’ensemble de votre activité commerciale.

En effet, la caisse enregistreuse tactile a été conçue de manière à optimiser la gestion de l’ensemble de votre opération commerciale. Avec plus de 200 fonctionnalités, la caisse enregistreuse vous sera d’une grande aide aussi bien sur le plan financier que logistique.

Gestion des comptes clients (création de bases de données clients, crédit client, campagne marketing, etc.), gestion des ventes et comptabilité (encaissement, impression de tickets de caisse, calcul de la TVA, analyse de performance, etc.) sans oublier la gestion de la logistique (gestion de stocks, émissions des commandes, optimisation des coûts, etc.), le tout a été ressemblé et peut être géré à partir d’un seul équipement par une seule personne.

Intuitif et facile à utiliser, AddicTill deviendra votre allié dans le développement de votre nouvelle acquisition de fonds de commerce.

Vous pouvez faire une demande de démonstration gratuite pendant 15 jours (sans engagement ni demande d’information bancaire.)

Comment acheter un fonds de commerce ?
Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *