technique de vente

Technique d’accroche de vente dans un commerce

Addict Group Nos conseils Leave a Comment

Vendre et prospecter n’ont jamais été facile. Attirer l’attention des consommateurs est une responsabilité que tout vendeur doit prendre sur lui. L’approche et les efforts que le vendeur met en œuvre pour persuader le client sont déterminants dans l’acte d’achat. Ainsi il faut rendre le produit beau, authentique, de bonne qualité et irrésistible à tel point que l’idée de ne pas l’acheter est tout simplement inconcevable.

Mais un seul acte ou une parole bancale venant du vendeur pourrait venir tout chambouler dans l’entretien de vente.  Il appartient donc à ce dernier de faire jouer ses atouts pour séduire et accrocher. Et cela commence dès la prise de contact. Alors, voici quelques exemples de technique d’accroche pour un vendeur. 

À lire : techniques pour booster ses ventes grâce aux réseaux sociaux

Comprendre les bonnes facultés comportementales de vente :

Être vendeur n’est pas une qualité en soi. Cela s’apprend, être vendeur né n’a jamais existé. Cependant, il faut reconnaître en chacun la capacité de communiquer avec autrui. La communication qui est l’un des fondamentaux de la relation humaine est cruciale pour pouvoir mener à bon terme une argumentation commerciale. Elle vient en appui à l’objectif auquel le vendeur s’est fixé.

Chez certains, communiquer coule de source. Chez d’autres, la difficulté est parfois présente. Mais dans le premier cas comme dans l’autre, il est essentiel pour tout vendeur de capitaliser sa manière d’être et son savoir-faire pour arriver à bout de la mission qui lui a été confiée. Ces facultés ne sont pas forcément innées comme on l’a affirmé auparavant, mais peuvent toutefois être acquises en adoptant une bonne technique pour aborder son prospect.

Se focaliser sur ses valeurs de vendeur :

Vendre dans une boutique est peut-être tout ce qu’il y a de plus banal  à première vue, mais pour autant il ne faut pas négliger l’importance de chaque situation pouvant amener à conclure une vente. Dès la prise de contact, le vendeur est mis à l’épreuve et un seul faux pas pourrait valoir le détour. Sur le plan comportemental, le vendeur est une personne psychologiquement exemplaire témoignant d’une attitude irréprochable et transmet dès le premier contact une impression forte. Il est tenu de bien gérer ses comportements et ses gestes et de les adapter en fonction des circonstances.

Ce qui fait du métier de vendeur, un métier très difficile. Un bon vendeur se déniche, c’est une perle rare, c’est cette personne qui fera tourner votre commerce. C’est pourquoi le choix doit être extrêmement minutieux pour trouver LA personne qui fera décoller vos ventes.

Un conseil, privilégiez les bons orateurs avec beaucoup de charisme.

Prioriser le client avant le produit :

Le vendeur doit privilégier avant tout la relation avec son client. C’est primordial pour créer une atmosphère de confiance et de convivialité. Une fois la confiance installée, il lui sera plus facile de démontrer qu’il maîtrise parfaitement la situation. Dès lors, il pourra attaquer l’étape suivante et commencer par informer sur ses produits ou services.

C’est à ce moment que son discours commercial sera prononcé. La présentation doit être claire et brève. Les petits arguments sont projetés au fur et à mesure sans pour autant entrer dans le concret, mais suffisent pour inviter à faire découvrir plus. Entre temps, le vendeur doit laisser à son client le temps de réagir, de s’exprimer et non pas agir en monologue comme certains le font et qui finissent inévitablement par lasser leur interlocuteur.

À lire : comment améliorer vos techniques de vente ?

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *