la perte de temps au travail

Procrastination au travail : les 5 raisons les plus courantes, réagissez et gagnez du temps

Addict Group Nos conseils Leave a Comment

Nombreux sont les salariés qui ne mettent pas assez à profit le temps qui leur est donné dans la journée pour travailler efficacement et de manière pérenne. Le travail n’est alors pas rendu à temps ou alors une certaine pression s’installe progressivement chez le salarié.

Comment déterminer les causes de ces temps dit “contre-productifs” et mettre en place des solutions efficaces et adéquates pour le bien être des salariés et faire en sorte que vos collaborateurs restent actifs tout au long de la journée.

Comprendre les causes de la perte de temps

Le site TimeDoctor a justement réalisé une étude sur la perte de temps au travail.
Selon cette étude, voici les comportements au travail qu’on décrit les personnes interrogés :

  • 14% des sondés estiment que les conversations entre collègues représente la plus grosse perte de temps
  • 11% d’entre eux, décrivent que les bugs informatiques font partie de leur lot de tracas quotidien
  • 11% des sondés estiment que les réunions leur font perdre beaucoup du temps et sont donc inutiles
  • 9% des sondés perdent leur temps en surfant sur le web et le réseaux sociaux

Conversations entre collègues :
Il est vrai que lorsqu’on s’ennuie au bureau, échanger sur ce que l’on a fait le week-end est très courant. Cependant c’est une perte de temps inutile dans la mesure où cela n’apporte rien à la production en cours de l’entreprise. Et c’est bien connu, le temps c’est de l’argent !
C’est la raison pour laquelle, il est primordial d’éviter ce type de discussions privés pendant les heures de travail et privilégier plutôt des moments d’échanges lors des déjeuners et des temps de pauses.

Bugs informatiques :
On n’y peut pas grand-chose, mais c’est courant. Un ordinateur qui plantent subitement ou simplement l’installation d’une mise à jour impromptue peuvent nous faire perdre un temps précieux dans la journée.
Selon la taille de votre entreprise, nous vous conseillons vivement de disposer d’un bon service informatique afin qu’il soit toujours disponible efficace et réactif afin répondre aux sollicitations de vos employés. Cependant, si vous êtes dans une petite entreprise, n’hésitez pas à informer vos salariés sur l’importance de bien tenir leur ordinateur à jour et de le nettoyer régulièrement afin d’éviter les ralentissements de performance.

Cela peut se faire en prenant des mesures toutes simples et rapide à mettre en place :

programmer les mises à jour de son ordinateur le soir avant de partir ou pendant les pauses déjeuner
utiliser des petits utilitaires tel que ccleaner qui se chargera d’optimiser et de nettoyer automatiquement pour vous votre poste de travail (suppression des raccourcis sans cibles, libération de l’espace disque non utilisé, amélioration du fonctionnement de votre OS…)
désinstaller tous les logiciels qui se lancent automatiquement au démarrage de votre ordinateur et qui ne sont pas utilisés par la suite dans la journée de travail. Cela va vous permettre de démarrer votre session beaucoup plus rapidement.

À lire également : comment se protéger des attaques informatiques ?

Réunions « inutiles »

Assez surprenant mais pas anodin. D’après la même étude, 37% des sondés pensent que la moitié du temps passé en réunion est une perte de temps.

Parmi ces 37% :

  • 96% ne s’y rendent régulièrement pas
  • 95% en ratent une partie
  • 91% avouent y rêvasser
  • 73% font autre chose pendant la réunion
  • 39% en profitent pour somnoler

Malgré cela, il faut savoir que OUI, les réunions sont bien essentielles au bon fonctionnement d’une entreprise. Cependant pour qu’elles soient efficaces, il faut qu’elles soient courtes, préparées en amont et non pas improvisées au détour de la machine à café.
De plus, pour que ces moments d’échanges privilégiés avec les équipes soient efficaces, il est primordial d’établir un ordre du jour claire et fixé à l’avance afin d’aboutir à des actions claires, chiffrés et inscrits dans le temps en fin de séance. Sans cela, oui il est clair que la réunion risque au final d’être inutile et tout le monde aura perdu son temps.

Surf sur internet :
Dur dur de travailler toute la journée au travail sans être tenté par cette mine d’informations et de divertissements qu’offre le numérique aujourd’hui (sms, messenger, réseaux sociaux, jeux en ligne, site d’informations, divertissements…).
De plus, les salariés sont de plus en plus connectés et sensibles aux nombreuses sollicitations
que les applications mobiles envoient avec le systèmes des notifications et les alertes mails.

Les chiffres le disent : 64% du surf total réalisé au bureau n’aurait aucune relation avec le travail. Ce chiffre est impressionnant et ce sont bien évidemment les réseaux sociaux et les jeux en ligne qui pousseraient notre esprit à se détourner de notre devoir : toujours selon cette étude en moyenne, 1h24 minutes sont consacrées au surf sur les réseaux sociaux et 56 minutes pour les les jeux en ligne. Plus étonnant encore, 13 minutes par semaine seraient même consacrées à la consultation de site pornographiques.

Pour ce type de problèmes, on ne peut s’en prendre qu’à soi-même. Pour réduire ces temps de distractions au travail, chacun doit être maître de son comportement et se fixer des limites à ce type de pratique pour ne pas trop détourner son attention des tâches que notre poste nous impose. Plus facile à dire qu’à faire.

Voici l’infographie réalisée par TimeDoctor qui regroupe une grande partie des informations concernant l’étude.

Alors maintenant, ne gaspillez plus votre temps inutilement et restez productif pour le bien de votre entreprise !

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *