loi finances 2019 commerce et caisse enregistreuse

Loi Finances 2019 : quels changements à prévoir pour les commerçants ?

rayane What else Leave a Comment

La Loi de Finances 2018 a marqué les esprits à travers diverses mesures phares telles que la réduction des cotisations pour les indépendants, la fin du RSI, la caisse enregistreuse obligatoire… Ces différentes réformes ont eu un impact significatif sur les commerçants et les entrepreneurs en général. Elles laissent par ailleurs présager l’adoption dans un avenir proche de dispositions favorisant davantage les échanges et le développement du business.

À lire : Focus sur le phygital, la nouvelle tendance des commerces

Loi de Finances : les principaux changements affectant l’activité des commerçants

La caisse enregistreuse obligatoire fait partie des mesures les plus remarquées des commerçants dès l’élaboration de la loi de finances 2018. Avec ce nouveau dispositif, l’administration fiscale cherche à supprimer les fraudes liées à la dissimulation des recettes et à la falsification du chiffre d’affaires.

Cette obligation légale est toutefois appréhendée par les petits commerces et les indépendants en raison des contraintes financières générées par la mise en conformité de leur système de caisse. Néanmoins, des outils performants comme les caisses connectées permettent de faciliter les échanges et le traitement de données comptables. De cette manière, le reporting du commerçant sera transmis en temps réel et facilitera également la visibilité des données lors des contrôles.

Bien qu’elles aient moins attiré l’attention, cette Loi de Finances 2019 comporte d’autres mesures avantageuses pour les commerces. Par exemple, à partir de 2018, les commerçants, comme les artisans, les indépendants et les auto-entrepreneurs sont éligibles à une allocation (d’une valeur de 800 euros sur six mois) en cas de liquidation judiciaire de leur établissement.

À lire : La carte de visite, un outil à fort potentiel

Des évolutions favorables aux entreprises en perspective

À travers ses différentes réformes, la loi de finances 2019 s’avère particulièrement favorable aux indépendants et a fortiori, au business en général. Ces mesures impliquent entre autres l’extension de l’UNEDIC aux indépendants, la réduction de leurs cotisations (familles, maladies, etc.) et la fin du RSI (Régime Social des Indépendants).

Au regard de ces dispositions et de la caisse enregistreuse obligatoire, l’État s’efforce de faciliter les échanges et de dynamiser les activités des petites structures. Cette démarche permet ainsi d’anticiper la mise en œuvre de réformes favorisant encore plus les commerçants, les indépendants et les auto-entrepreneurs dès 2019.

Faire face aux évolutions règlementaires en toute sérénité

Vu les réformes apportées par la loi de finances 2018, les commerçants appréhendent l’arrivée de nouvelles mesures pouvant affecter leur activité à l’image de la caisse enregistreuse obligatoire. Les petits commerces s’inquiètent notamment de l’investissement requis par cette opération et de la validité des certifications des fournisseurs ou des éditeurs de logiciels.

Il existe néanmoins des équipements homologués, performants et accessibles comme la caisse enregistreuse tactile AddictGroup. Ce type d’outil permet à la fois de respecter les normes en vigueur et d’optimiser la gestion de son business au quotidien. De plus, l’éditeur s’adapte en permanence aux nouvelles réglementations pour offrir à sa clientèle des outils répondant aux contraintes légales et techniques de son activité. Soutenu par un partenaire de confiance, le commerçant peut ainsi se concentrer en toute sérénité sur son cœur de métier.

À lire : E-commerce, les chiffres à retenir en 2018

Loi Finances 2019 : quels changements à prévoir pour les commerçants ?
Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *