automobile digitalisation

Commerce : digitalisation du secteur de l’automobile

Addict Group Préparer son projet Leave a Comment

La digitalisation du secteur de l’ automobile s’explique par le changement de comportement des clients avec une utilisation massive d’internet avant de consommer, par conséquent, les entreprises ont dû ajuster leur communication.

Le changement de promotion des entreprises

Le déclin de la communication classique :

Auparavant, un consommateur qui souhaitait acheter une nouvelle voiture avait tendance à se rendre plusieurs fois dans une concession pour faire son choix en s’appuyant sur les conseils des commerciaux. Cependant les statistiques d’aujourd’hui montrent qu’en général si un client repart d’une concession sans avoir acheté un véhicule, c’est un client perdu. Cela signifie que le travail des commerciaux sur place a perdu de son importance dans le processus décisionnel d’achat du client. Cela se passe désormais en amont de la venue du client dans la concession. De plus, de nouveaux concurrents cherchent à s’installer sur le marché, on peut citer Apple ou encore Google qui aimeraient accéder à ce marché afin de surfer sur le capital sympathie qu’ils ont obtenu auprès des jeunes générations.

L’investissement des entreprises dans la Com’digitale :

Les entreprises du secteur automobile se sont donc adaptées en modifiant leur communication en investissant dans la promotion par internet. Ainsi, le digital représenterait 20% des investissements médias de Renault, 30% pour Peugeot et BMW avance que leur budget marketing digital augmente de 50% par an.

Les entreprises ont bien compris l’impact des réseaux sociaux et des conséquences d’un buzz positif sur la toile. La publicité par le biais des mobiles est également en hausse, car il s’agit d’un domaine qui touche la majorité des clients potentiels. L’idée est donc de préparer le client avant sa venue en concession afin qu’il ai toutes les informations depuis son ordinateur. Cela simplifie le travail des commerciaux sur place dans la mesure où le client a sans doute déjà fait son choix au préalable.

Le cheminement du consommateur de son ordinateur à la concession

Les consommateurs ont donc pris l’habitude de préparer leur achat depuis chez eux, c’est à dire en effectuant des recherches par le biais d’internet, d’où l’importance d’avoir des sites internet qui répondent aux attentes des clients. Les consommateurs sont moins patients que par le passé, ainsi la majorité d’entre eux estiment qu’en cas de questions, ils doivent obtenir des réponses rapides et personnalisées.

Quelques chiffres provenant d’une étude de Cap Gemini permettent d’illustrer l’impact d’internet sur les clients, 36% d’entre eux vont porter leur choix sur un ou deux modèles seulement par ce biais, 32% des personnes sondées estiment que les réseaux sociaux influencent leur choix. Une grande majorité des clients (près de 90%) pensent que la digitalisation prendra une place croissante dans le commerce des voitures à l’avenir.

À lire : comment la digitalisation est-elle perçue en entreprise ?

Le déplacement en concession, une formalité

Il apparaît donc que désormais le déplacement en concession n’est plus une partie intégrante au processus décisionnel d’achat, mais simplement une formalité qui vient ponctuer une volonté antérieure d’acheter un produit.

Ainsi, seulement 7% de sondés déclarent qu’ils se rendent directement en concession sans avoir eu recours à internet pour se renseigner sur les différents modèles. En moyenne, un client se rend 1,4 fois en concession alors que c’était environ 4 fois  plus auparavant.

Ces différents chiffres semblent donc montrer que la communication des entreprises du secteur automobile a bien évolué et que désormais le digital prend le pas sur une communication plus classique. Cela afin de répondre au rapport qu’entretiennent les clients avec internet avant d’acheter un produit.

À lire : comment réussir sa digitalisation ?

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *