Addictgroup

Comment appréhender le shopping de demain ?

Addict Group What else Leave a Comment

Pour comprendre ce qui sera le shopping du futur, il est nécessaire comprendre la mutation du marché par rapport aux comportements des clients. Un deuxième critère à prendre en compte également c’est l’adaptation des entreprises et leur engagement en matière d’innovation pour répondre aux attentes des utilisateurs.

La mutation progressive du shopping

Le shopping de demain va profondément évoluer grâce au progrès technologique et à l’évolution des techniques de vente. S’il est faux d’affirmer que les magasins traditionnels vont fermer à cause de la digitalisation, il est nécessaire de comprendre que les échanges classiques entre commerçants et clients sont en train d’être transformés. Que ce soit les entreprises ou les clients, les modes opératoires ont profondément évolué.

La communication ne passe plus forcément par la télévision ou par les spots publicitaires, mais davantage par le biais de nouveaux réseaux.

Les marques sont dans l’obligation de repenser leur communication globale, leur stratégie marketing afin de mieux correspondre à la demande des consommateurs. Cette adaptation est la seule manière qui permettra aux marques d’appréhender le shopping de demain.

À lire : les outils indispensables pour booster ses ventes

L’évolution du comportement des clients

Afin de comprendre ce que devrait être le shopping de demain, il faut se pencher sur l’évolution du comportement des consommateurs. Tout d’abord, il est possible de relever qu’internet a eu un impact considérable sur les pratiques de consommation des clients. Le commerce en ligne permet de comprendre une partie du phénomène, les consommateurs n’ont désormais plus l’obligation d’être présents physiquement pour obtenir un bien puisqu’il est possible de l’obtenir en quelques clics sur un ordinateur.

Un autre élément majeur est la psychologie qui entoure les échanges entre les clients et les commerçants. L’idée que le client est roi est plus marquée que jamais, les consommateurs attendent des réponses rapides et personnalisées.

Les pratiques et les attentes des clients ont modifié les règles du shopping et cela devrait s’accentuer dans le futur. Ces éléments permettent de comprendre pourquoi et comment les entreprises vont s’adapter à ces nouveaux critères.

L’adaptation des entreprises face à cette nouvelle demande

Le changement des comportements des clients a obligé les marques à s’adapter et à repenser leur façon de communiquer auprès de leurs clients. Cela s’exprime notamment avec une personnalisation des services offerts.

Une manière de personnaliser ses offres est l’utilisation des données des consommateurs. Certaines marques revendent mêmes des informations à d’autres groupes afin de leur permettre d’accroître leur base de données sur des consommateurs potentiels. L’idée est d’adresser à chaque individu une communication personnalisée en lui proposant un contenu en adéquation avec ces centres d’intérêt. Ce changement dans la communication des marques correspond pleinement au shopping de demain dans la mesure où de nouveaux outils vont permettre d’exploiter pleinement cette masse de données pour une hyper personnalisation de l’offre.

À lire : commerce de proximité le marché de demain

Les outils du shopping de demain

Afin de répondre à cette mutation des échanges, les entreprises réfléchissent à différentes innovations pour dynamiser le shopping comme le panneau publicitaire intelligent qui se connecte à l’iPhone le plus proche.

Ce nouveau point de contact permet d’afficher des informations ou des annonces qui correspondent au profil du client que ce soit par rapport à ses précédents achats, ses centres d’intérêt ou des offres spéciales.

Nous pouvons citer également l’exemple des cabines virtuelles, l’objectif étant de proposer aux clients différentes tenues par le biais d’un affichage à l’intérieur de la cabine afin de lui faire gagner du temps et d’éviter un amoncellement de vêtements dans la cabine.

Il ne serait alors plus nécessaire d’avoir des employés sur place mais une aide à distance. Les vêtements choisis sont ensuite livrés au domicile de la personne ce qui permet de limiter les problèmes de stocks.

Un chiffre résume assez bien l’essor de ce nouveau shopping. En 2016, 244 sociétés ou particuliers ont fait le choix d’investir dans ce type de projets en réalité augmentée.

Encore + d’informations digitales et marketing sur notre blog

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *