crowdfunding: comment ça marche?

Le Crowdfunding : Comment ça marche ?

Addict Group Non classé Leave a Comment

Aujourd’hui, de plus en plus de projets ont recours au Crowdfunding pour leur lancement : une méthode de plus en plus répandue pour obtenir des financements alternatifs. Bien que le fonctionnement de ce système puisse paraître difficile à comprendre, nous allons vous l’expliquer simplement.

Le Crowdfunding, qu’est-ce que c’est ?

Le Crowdfunding, également appelé en France financement participatif, représente l’ensemble des outils et méthodes qui font appel à un grand nombre de personnes physiques et privées pour obtenir un financement de manière alternative.
Ce mode de financement est dit « désintermédié » car les initiateurs du projet ne passent pas par un recours aux prêts traditionnels comme avec les banques.

Le développement de ce mode de financement est amplifié par les réseaux sociaux : tout circule plus vite et plus loin. Des personnes, privées ou morales, qui ne connaissent ni les initiateurs ni le projet peuvent accorder un financement.

Le principe du Crowdfunding

Le crowdfunding permet de collecter une multitude de petits dons afin de financer divers projets, par exemple l’ouverture d’un Food truck.

Ces financements participent au développement de l’économie solidaire. En effet, ce n’est pas le profit qui attire les contributeurs mais bien la participation à un projet qui les intéressent et dans lequel ils ont confiance.

Les projets qui utilisent le crowdfunding sont principalement des startups, des petits studios de production dédiés à la réalisation de films, d’objets connectés, d’installation artistiques ou écologiques, etc…

Voici la liste des plateformes de crowdfunding les plus populaires :

Les différents types de Crowdfunding

Les initiateurs d’un projet peuvent choisir entre 4 types de crowdfunding :

Le don :
Les personnes qui participent au financement font un don du montant de leur choix, sans chercher à avoir quelque chose en retour. Ce sont généralement des associations caritatives qui utilisent ce type de crowdfunding.

La récompense :

Si la somme souhaitée par l’initiateur est atteinte, le contributeur peut recevoir un objet en échange de sa contribution. Cet objet peut n’avoir aucun rapport avec le projet financé.

Le prêt :

Le contributeur prête de l’argent pour financer le projet et attend que l’initiateur du projet le rembourse. Ce remboursement peut se faire avec ou sans intérêts.

La prise de participation dans une entreprise :

Le contributeur participe au capital financé de l’entreprise. Grâce à cet apport il devient actionnaire du projet et peut par cela recevoir des dividendes.

Fonctionnement du Crowdfunding

Le Crowdfunding se fait par le biais d’une plateforme internet. Les initiateurs d’un projet doivent créer un compte en renseignant le type de crowdfunding souhaité, la description détaillée du projet ainsi que le montant souhaité.

La personne qui souhaite participer au financement ouvre également un compte sur la plateforme et précise le montant qu’il souhaite allouer au projet. Une campagne de crowdfunding se déroule sur une période déterminée à l’avance pendant laquelle les contributeurs peuvent participer, autant de fois qu’ils le souhaitent.
Après ce délai, les participations sont arrêtées.

À partir de l’échéance de la campagne, il y a deux cas de figure. Si le montant souhaité par les initiateurs est atteint, ils peuvent percevoir les fonds et les contributeurs sont débités. Si le montant n’est pas atteint, les initiateurs ne peuvent pas percevoir les fonds car les contributeurs ne sont pas débités.

Ainsi, tant que le montant n’est pas atteint les contributeurs n’ont fait que donner une promesse de financement.

Et vous, quels sont vos conseils pour réussir une bonne campagne de financement participatif ?

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *