Votre caisse pour saisonnier sur https://www.addictgroup.fr/caisse-saisonniers/

Commerces saisonniers : Se lancer astucieusement

Addict Group Préparer son projet Leave a Comment

Vous aimeriez ouvrir un commerce saisonnier et vous vous posez des questions sur les spécificités de ce métier ? Vous êtes au bon endroit, il est vrai que la saisonnalité de l’activité et les incertitudes concernant l’atteinte de vos objectifs peuvent vous freiner, c’est pour ces raisons qu’avant de vous lancer il faudra vous préparer à avoir une bonne gestion de votre commerce.

Adaptez-vous !

Avec la réduction de la durée des séjours, les commerçants saisonniers ont des difficultés à vivre uniquement de leur activité saisonnière. Donc vous aurez besoin de prévoir une deuxième activité pour les périodes creuses. De plus, il vous faudra anticiper les tendances du marché, en proposant de nouveaux produits et services qui plairont aux touristes.

Enfin une bonne gestion de la trésorerie s’impose, la périodicité de l’activité exigera une surveillance constante de vos différentes charges et une bonne gestion du personnel.

Une variété de commerces saisonniers

On assiste aujourd’hui à l’allongement de la période estivale, qui commence en avril avec les vacances de Pâques, et se termine en octobre avec les vacances de la Toussaint ; bien que le pic d’activité soit toujours de juillet à août. Cependant, les professionnels du secteur ont constaté que la durée des séjours s’est réduite, passant de 3 semaines à 10 jours en vingt ans.

En ce qui concerne la saison d’hiver, qui se déroule à la montagne, il sera possible, sur certaines zones, d’avoir deux saisons. L’hiver étant apprécié par les amateurs de ski et l’été par les randonneurs. Face à ces évolutions de comportement, le commerce saisonnier s’est adapté.

Soyez flexible

D’innombrables cas de figure existent, concernant les commerçants saisonniers ambulants : On les trouvera dans le prêt-à-porter, les métiers de bouche, les produits touristiques etc…

Les commerçants des périodes estivales généralement arrêtent leur activité l’hiver et passe à une autre activité  en montage, car le coût des baux commerciaux sont de plus en plus élevé et conserver son emplacement ne serait pas rentable. Pour ceux qui restent toute l’année, ils diversifient leur offre pendant les périodes creuses. En effet rester ouvert en période creuse engendre des charges trop importantes.

Saisissez les opportunités

Les modes de consommation ont évolué avec l’avènement des nouvelles technologies, c’est un fait, les vacanciers consomment moins et différemment. En parallèle, on observe une augmentation des commerces par conséquent une concurrence de plus en plus importante qui impacte directement la valeur et la disponibilité des emplacements.

Pour lancer son commerce saisonnier, il faut donc se différencier, anticiper la demande, proposer des produits tendance qui plairont aux touristes. Pour le prêt-à-porter, les commandes s’effectuent en janvier en ce qui concerne la saison estivale, il faudra anticiper, faire les bons choix de commande car le stock ne sera pas systématiquement exploitable l’année d’après.

Voilà les principales préoccupations qu’il faut avoir à l’esprit lorsque l’on se lance dans le commerce saisonnier. Considérez cette activité comme une aventure passionnante et n’oubliez pas, si vous avez envie de concrétiser votre projet cela ne peut que fonctionner. Alors, foncez !

Ouvrir son restaurant

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *