marketplaces

Dernier kilomètre : le casse tête du e-commerce

Addict Group What else Leave a Comment

Le e-commerce est en pleine expansion en France. Mais, jusqu’ici, c’est plutôt la grande distribution qui en a bénéficié. Addictgroup livre ici les pistes de solutions pour que les commerçants de proximité profitent pleinement de cette manne en s’attaquant au problème du dernier kilomètre.

Le dernier kilomètre, décisif face à la concurrence

le dernier kilomètre, une problématique liée à la digitalisation de l’économie

Toute l’économie est en train de rentrer dans une ère de digitalisation. D’aucun pensent que cette digitalisation est tardive et d’autant plus lorsqu’il s’agit du commerce de proximité… En effet, ce dernier secteur traverse une crise sans précédent mais commence doucement à relever la tête, du moins certains signes sont positifs. Cette sortie de crise très lente et à peine perceptible est en grande partie due à la digitalisation et si on observe la santé des centres villes, force est de constater que le phénomène de digitalisation et la santé de ces derniers sont liés.

La modernisation de ces commerces consiste le plus souvent en l’installation d’une plateforme e-commerce commune à tous les commerçants de centre-ville qui souhaitent participer à l’initiative qui est le plus souvent lancée par la mairie.

Cependant, au vu du nombre de clients potentiellement intéressés, cette solution mériterait d’être optimisée. La difficulté de ce genre de solution réside dans la maîtrise du dernier kilomètre.

Mais quel est ce fameux dernier kilomètre?

Lorsque le client commande sur la plateforme e-commerce multi-boutique du centre-ville, le plus souvent, il doit faire le tour des commerces concernés par ses achats dans le but de retirer ses commandes ce qui est pour lui une perte de temps, temps dont il a besoin dans un monde ou la rapidité et la fluidité sont reines. Cette perte de temps le pousse donc à se tourner vers les grandes surfaces ou il trouvera tout ce dont il a besoin en un seul endroit… cette impossibilité de se déplacer sans perdre de temps est ce qu’on appelle la problématique du dernier kilomètre.

Les solutions apportées à cette problématique

Comme dit le proverbe, “à tout problème, il y a une solution”. Nombreuses sont les start-up qui s’engagent dans la résolution de ces problèmes notamment en mettant en place des services de livraison à partir de plateformes collaboratives : Que ce soit Mister Pasha pour le retail ou Deliveroo pour la restauration, les innovations fleurissent et permettent de pallier à cette problématique du dernier kilomètre.

Cependant, ces concepts et la manière dont ils sont mis en place, mériteraient encore plus de fluidité car si on se place du coté du commerçant, celui-ci doit la plupart du temps gérer deux “caisses” ce qui lui prend du temps en comptabilité et le déconcentre de ses taches lorsqu’il est en plein “coup de feu” lorsqu’il s’agit d’un restaurateur par exemple…

La solution est dans la caisse

Eh oui… pour une fois, elle n’est que partiellement en vous… certaines caisses sont reliées directement à une plateforme qui a la capacité d’intégrer directement ces applications et ainsi de fédérer ces deux types de commande en une seule et même caisse! Ainsi, vous n’aurez plus à tenir deux types de comptabilité, et en plus de cela, la comptabilité peut même être réglée en 1 clic (entre autres options)! Fini les problèmes liés au dernier kilomètre!

Addictgroup est en réalité la seule caisse enregistreuse certifiée à proposer une telle solution!

Dernier kilomètre : le casse tête du e-commerce
5.07 (101.45%) 55 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *