Moyens de paiements

Moyens de paiements : quelles perspectives pour demain ?

Addict Group What else Leave a Comment

Les principaux moyens de paiement utilisés aujourd’hui restent la carte bancaire, les espèces et les chèques.

Les cartes bancaires sont en pleine expansion : sur ces dernières années, leur utilisation en France a augmenté significativement. Cette forte augmentation s’explique principalement par leur côté pratique. En effet, elles ne pèsent pas lourd et prennent moins de place que la monnaie. Avec une carte bancaire, plus besoin de compter ses pièces, on est sûr d’avoir toujours assez sur nous. Dans le cas contraire, il est toujours possible de retirer de l’argent.

La monnaie reste très fortement utilisée, car elle est privilégiée pour les petits montants, plus nombreux. Néanmoins son utilisation a baissé de 12 %.

Les chèques sont encore utilisés dans le monde, mais ce mode de paiement tend à disparaître. Son utilisation a chuté de 44%.

Pourquoi le chèque va-t-il disparaître ?

Le chèque est en train de disparaître. Il n’est plus à la mode car on trouve systématiquement un moyen de règlement plus pratique.

Particuliers comme professionnels l’utilisent de moins en moins. Ainsi voyons-nous dans les points de vente de plus en plus d’écriteaux précisant que les règlements en chèques ne sont plus acceptés

Plusieurs raisons à cela.

La principale est que c’est un moyen de paiement incertain : le risque de perdre le chèque, la probabilité d’avoir un chèque « en bois », l’attention à porter à la date d’encaissement du chèque, autant de motifs expliquant la réticence des commerçants à l’accepter.

De plus, le paiement par chèque implique une vérification d’identité. A cela s’ajoute le fait que les chèques ne font pas partie du système européen SEPA. Enfin, du côté des banques, ce moyen de paiement n’est pas recommandé, car il coûte très cher et n’est pas rentable. Les nombreuses tonnes de papier nécessaires à l’impression des chéquiers le rendent très coûteux

Prévisions pour demain :

Demain, les chèques auront bel et bien disparu et l’on assistera à la mise en place de nombreux autres moyens de paiement, dématérialisés pour la plupart.

Toutes les cartes bancaires seront équipées du paiement sans contact. Cette fonctionnalité permet déjà aujourd’hui de régler les montants inférieurs à 20€ en approchant simplement sa carte du terminal de paiement, sans avoir de code à taper.

Les monnaies locales se seront également développées. Leur utilisation favorisera les échanges locaux en permettant de dépenser localement les revenus locaux. La monnaie sera remise au cœur de l’économie, ce qui profitera à tous.

Les monnaies virtuelles, telles que le Bitcoin, seront généralisées. Ces monnaies n’étant pas réelles, elles ne pourront être utilisées que sur Internet. Mais elles seront un moyen de paiement sécurisé et stable, car indépendant des banques.

Enfin, les paiements par téléphones mobiles seront de plus en plus utilisés. Ce moyen de paiement simplifiera la vie des internautes : plus besoin de pièces, billets et cartes bancaires ! Ils n’auront qu’à approcher leur smartphone du terminal de paiement pour régler leur transaction.

Aujourd’hui comme demain, c’est pour accompagner ce développement des commerces qu’Addictgroup propose aux commerçants sa solution d’encaissement et de gestion

Rate this post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *